Komo-LogoKomo Beschriftungen Handels GmbH
Dr.-Emil-Schilling-Str. 13
89335 Ichenhausen

 

Conditions générales

  1. Validité
    1.1. Pour toutes les offres, livraisons, travaux, services et les services d'agence de Komo (ci-après : Komo) seules
    les conditions suivantes sont contraignantes. Les écarts par rapport à celles-ci, notamment les conditions générales du
    Partenaire contractuel, nécessite le consentement écrit de Komo et s'appliquent alors également
    toujours et uniquement pour le cas individuel respectif.

    1.2. Les présentes conditions générales s'appliquent uniquement aux entrepreneurs, personnes morales de droit public ou
     envers des fonds communs de placement de droit public au sens du § 310 I BGB (Code civil allemand).

  2. Objet
    L'objet des conditions est le contrat sur l'activité de Komo dans les domaines de
    la conception publicitaire, des conseils publicitaires, du design, des enseignes et de la publicité lumineuse, de la technique d'impression,
     le lettrage de véhicules, façades, périmètres, bâches et fenêtres, la création de mise en page, la technique des lettres,
     le montage et la création, production et commercialisation de matrices d'impression et avec du matériel publicitaire, des textiles publicitaires et
     des imprimés.

  3. Conclusion du contrat et prestation de services

    3.1. Les offres de Komo sont à titre indicatif et non contraignantes. Avec la passation de la commande sous forme écrite (également par fax ou e-mail),
    le cocontractant déclare de manière contraignante avoir l'intention de passer la commande. Komo a le droit
    d'accepter l'offre du contrat contenue dans la commande dans les 2 semaines, soit par écrit, soit par
    la création d'un brouillon ou de l'objet de la livraison.

    3.2. Pour les exécutions selon les spécifications soumises par le partenaire contractuel, ce dernier a seul obligation de diligence.

    3.3. Sauf accord contraire, la création des projets sera calculée selon les
     taux de rémunération habituels. Les modèles de correction de Komo doivent être examinés soigneusement par le partenaire contractuel,
     également en ce qui concerne l'utilisation prévue de l'ensemble de la commande. Les corrections d'erreurs doivent être clairement
     marquées car ce n'est qu'alors qu'elles sont contraignantes pour le traitement de la commande. Les demandes de modification qui
     concernent le concept de base ou qui sont exprimées après la correction du projet de correction
     sont payantes.

    3.4. Pour les réimpressions et les utilisations prévues élargies, etc., Komo est en droit, en fonction du degré d'utilisation
     de recalculer d'honoraire d'un montant de 5 à 50 %.

  4. Droits d'auteur

    4.1. Le partenaire contractuel acquiert le droit d'utilisation simple, non transférable, non sous-licenciable et limité à la
    finalité spécifique de la commande, du résultat de la prestation. Une transmission ultérieure
     des droits de Komo ne doit être effectuée par écrit et moyennant une rémunération distincte.

    4.2. Komo se réserve le droit de propriété et le droit d'auteur sur tous les
     dessins, croquis, ébauches, schémas électriques, devis, statiques, etc. (documents). Les documents susmentionnés
      ne doivent pas être mis à la disposition de tiers sans le consentement de Komo. Les ébauches ne doivent être ni reproduites
     ni imitées ou modifiées.


4.3. Le matériel publicitaire créé par Komo peut être signé par elle (droit d'auteur) en étant doté du texte de la fabrication
 et il peut également être utilisé dans le cadre de votre propre publicité.

  1. Commandes pour les médias et de travaux d'impression
    Komo passe des commandes aux médias publicitaires et aux imprimeries, etc. en son nom propre et pour son propre compte
    aux conditions les plus favorables pour le partenaire contractuel. À cet égard, Komo facture également ses propres
     dépenses conformément à l'accord contractuel individuel.

  2. Confidentialité
    Dans le cadre d'un contrat, Komo est tenue de respecter la confidentialité
    de tous les secrets d'affaires du partenaire contractuel dont elle a pris connaissance. Si elle a recours à des tiers pour l'exécution
     du contrat, elle les contraint à exercer la même prudence. L'obligation de confidentialité continue à s'appliquer
     après la fin de la relation contractuelle.

  3. Obligation d'autorisation
    Il existe une obligation d'autorisation de droit public pour l'installation d'enseignes et d'enseignes
    lumineuses / publicité extérieure. Le partenaire contractuel est seul tenu d'obtenir les autorisations nécessaires
     pour son propre compte. La préparation et la soumission des demandes nécessaires peuvent être effectuées moyennant facturation des frais
     encourus par Komo à la demande expresse du partenaire contractuel. Le partenaire contractuel
     est responsable de l'exactitude et de l'exhaustivité de ces demandes. Lors
     de la passation de la commande, le partenaire contractuel s'assure qu'il n'existe pas de doutes concernant l'autorisation
     et l'exécution du contrat et il les a préalablement vérifiées ou obtenu les autorisations . Un
     refus d'autorisation ultérieur n'a aucune incidence sur l'obligation du partenaire contractuel
     d'exécuter le contrat.

  4. Responsabilité pour vices matériels

    8.1. Komo est responsable de s'assurer que l'objet de la livraison, lorsqu'il est utilisé conformément au contrat, est conforme aux spécifications
    contractuelles et qu'il ne contient pas de défauts qui le rendent inutilisable ou
     qui réduisent considérablement l'utilisation.

    8.1.1. Les défauts mineurs n'autorisent pas le partenaire contractuel à notifier les défauts. De tels défauts mineurs
     existent notamment dans les cas suivants :
     - si les couleurs et les propriétés des produits finis diffèrent de l'échantillon, en raison
     des techniques de reproduction ou de fabrication et inévitables ou usuelles dans le commerce.
    - si la finalité contractuelle du système publicitaire n'est pas compromise, notamment en cas de
     rayures mineures, de micro-fissures, d'inclusions ou de boutons dans les systèmes publicitaires dans lesquels les plastiques et
     les verres acryliques sont traités.
    - si des écarts sont dus à l'échelle des ébauches.
    - si la couleur de la feuille du lettrage ne correspond pas exactement aux couleurs HKS de l'impression papier ou
     DIN RAL

     8.1.2. La responsabilité pour les défauts ne s'étend pas à l'usure normale ou aux dommages survenant après
     le transfert des risques résultant d'une manipulation incorrecte ou négligente, d'une utilisation excessive ou
     s'ils sont dus à des influences externes spécifiques qui ne sont pas prévues par le contrat. Si le
     partenaire contractuel ou des tiers ont effectué des modifications ou des travaux de réparation de manière inappropriée,
     il n'existe aucune responsabilité pour les défauts de ceux-ci et les conséquences qui en découlent.

    8.1.3. Les propriétés des ébauches et des échantillons ne sont pas garanties. Une référence aux normes DIN
     et aux classifications similaires (par exemple, les couleurs RAL) ne sont pas considérées comme des propriétés garanties, à moins que la
     garantie n'ait été expressément convenue par écrit.

    8.2. Le partenaire contractuel doit examiner la prestation de Komo dès sa réception et
     les vices évidents, c'est-à-dire également les écarts de quantité ou les livraisons erronées, doivent être notifiés par écrit dans les trois jours ouvrables
     suivant la livraison et dans tous les autres cas immédiatement après la découverte. Sinon, la
     responsabilité de Komo en matière de défauts est exclue.

    8.3. Les défauts d'une partie de la livraison ne peuvent donner lieu à une réclamation concernant la totalité de l'exécution de la commande.

    8.4. Komo est responsable de l'exécution ultérieure sous forme de suppression des défauts.

  5. Responsabilité pour vices juridiques

    9.1. Komo est tenue de livrer sans droits de propriété de tiers dans le pays du lieu de livraison. À moins qu'un tiers
    en raison de la violation d'un droit de propriété industrielle ou d'un droit d'auteur (ci-après : droits de propriété)
     par des objet de la livraison fournis par Komo et utilisés conformément au contrat à l'encontre du partenaire contractuel
     fait valoir ses droits, Komo est responsable envers le partenaire contractuel dans les 12 mois à compter du
     début du délai de prescription légal de la manière suivante :

     9.1.1. À sa discrétion, Komo obtiendra soit un droit d'utilisation de l'objet de la livraison à ses propres frais
     soit modifiera l'objet de la livraison de manière à ce que le droit de propriété ne soit pas violé, ou elle
     remplacera l'objet de la livraison. Si Komo ne peut pas le faire dans des conditions raisonnables,
     le partenaire contractuel ainsi que Komo ont un droit légal de rétractation.

    9.1.2. Komo libère le partenaire contractuel des réclamations incontestées ou légalement établies du
     titulaire pertinent des droits de propriété.

    9.2.3. Ces obligations n'existent que si le partenaire contractuel informe immédiatement Komo par écrit
     des réclamations faites par un tiers, ne reconnaissant pas une violation et
     toutes les mesures de défense et les négociations de règlement sont réservées pour Komo. Si le partenaire contractuel cesse d'utiliser
     le produit en raison d'une réduction des dommages ou pour d'autres raisons importantes, il est tenu d'informer le tiers
     que la cessation de l'utilisation ne constitue pas une reconnaissance d'une
     violation des droits de propriété. Sinon, la responsabilité de Komo pour les préjudices ne s'applique pas.

    9.1.4. Les réclamations du partenaire contractuel sont exclues dans la mesure où il est responsable de la violation des droits de propriété
     ou s'il l'a provoqué par une application qui n'était pas prévue par Komo
     ou s'il l'a provoqué en modifiant l'objet de la livraison ou s'il l'a utilisé avec des produits
     qui n'ont pas été livrés par Komo.

    9.2. Les autres réclamations du partenaire contractuel envers Komo sont exclues ; la responsabilité conformément à l'article


10 (autre responsabilité) reste néanmoins inchangée.

10. Autre responsabilité

 10.1. Dans le cadre de ses obligations contractuelles, Komo n'est responsable envers le partenaire contractuel que pour
 l'intention délibérée et la négligence grave, le manque de la propriété garantie ou en cas de violation
 d'obligations contractuelles essentielles, notamment l'atteinte à la vie, à l'intégrité physique ou à la santé. L'indemnisation
 pour la violation des obligations contractuelles essentielles est limitée aux
 dommages prévisibles typiques du contrat.

10.2. Komo n'assume aucune responsabilité quant à la recevabilité d'une mesure publicitaire
 en vertu du droit de la concurrence ou du droit des marques.


  1. Prix et conditions de paiement

    11.1. Les prix indiqués dans l'offre de Komo n'incluent pas le montage et la
    taxe sur la valeur ajoutée applicable. Pour les systèmes, dont l'assemblage et l'installation haute tension sont fournis,
     le prix ne comprend pas les lignes basse tension, haute tension, arbre et
     mise à la terre, les échafaudages nécessaires ainsi que tous les travaux de maçonnerie, de calfeutrage, de plâtrage et
     de toiture. Le raccordement au réseau des systèmes techniques est effectué conformément à DIN VDO par une
     entreprise d'électrotechnique agréée aux frais du partenaire contractuel.

    11.2. Sauf accord contraire, les prix indiqués dans les offres de Komo s'appliquent à partir du siège
     de Komo, hormis le transport et l'emballage, ainsi que d'éventuels frais d'expédition rapide.

    11.3. Les prestations de Komo sont calculées individuellement de la manière suivante :
     - Prestations de l'agence : honoraire de conception / développements anticipés,
     - Coûts de production : modèles de production / productions finales.

    11.4. Avec la soumission d'une ébauche en cas de prestations de l'agence ou d'un modèle de correction en
     cas de commandes de fabrication, 30 % de la valeur totale de la commande sont exigibles afin de couvrir les coûts initiaux
     et payables 14 jours calendaires plus tard. Le montant restant est exigible à la livraison /
     réception de la facture et payable 14 jours calendaires plus tard.

    11.5. Le retard de paiement commence automatiquement à l'expiration du délai de paiement et sans rappel. À compter de la date du dépassement de l'échéance, Komo
     a le droit de facturer des intérêts moratoires de 8 points de pourcentage au-dessus du taux de base au
     partenaire contractuel.

    11.6. En cas d'annulation par le partenaire contractuel, ce dernier est tenu de rembourser à Komo tous
     les frais raisonnables encourus.

  2. Conditions de livraison, transfert des risques

    12.1. Un délai de livraison convenu par écrit commence au plus tôt lorsque le partenaire contractuel a reçu tous
    les documents à fournir et leur approbation pour la production, ainsi qu'avec la réception de l'acompte conformément à l'article
     11.4. Le délai de livraison est respecté si Komo a expédié les objets de la livraison avant son expiration
     ou si la disponibilité pour l'expédition a été notifiée. Dans la mesure où une réception doit avoir lieu, la
     date de la réception est déterminante ou, à défaut, une notification de la disponibilité pour la réception.

    12.2. Les livraisons partielles sont autorisées dans la mesure où elles sont acceptables pour le partenaire contractuel. Elles sont une activité indépendante
     et peuvent être facturées séparément.

    12.3. Le respect d'un délai de livraison dépend d'une livraison correcte et en temps opportun.
    Komo informera immédiatement le partenaire contractuel de tout retard.

    12.4. En cas de retard de livraison, le partenaire contractuel peut résilier le contrat après une prolongation du délai raisonnable par
     écrit.

    12.5. Les risques concernant l'objet de la livraison est transféré au partenaire contractuel au moment de son expédition. 12.6.Les retours sont à la charge du client, si nous décidons d'accepter un retour pour des raisons de commodité, c'est une exception et non la règle !

  3. Lieu d'exécution - Clause salvatrice

    13.1. Le lieu d'exécution pour les deux parties est Ichenhausen ; le for exclusif est pour les deux parties
    Gunzburg.

    13.2. Si une disposition du présent contrat devait, en tout ou en partie, être légalement invalide ou inapplicable ou perdre
     ultérieurement sa validité ou sa valeur juridique, la validité des dispositions restantes du contrat
     reste inchangée. Il en va de même s'il existe une lacune dans le présent contrat. Au lieu de la
     disposition caduque ou pour combler les lacunes, les parties devront convenir d’une solution équitable.

Version : janvier 2014
 D18/11